Le cercle des ami·e·s du CCSI

“Je soutiens le CCSI, parce qu’il y a encore beaucoup à faire pour que les droits des personnes migrantes soient reconnus et appliqués. Je le soutiens aussi pour que leurs enfants puissent s’épanouir dans une nouvelle patrie.” Ruth Dreifuss

“Je soutiens le CCSI parce qu’il effectue un travail de qualité indispensable pour la garantie des droits fondamentaux des personnes précarisés et sans statut légal, pour son engagement dans le processus “Opération Papyrus”et pour son action en faveur de l’accès à l’instruction publique pour tous les enfants en âge scolaire indépendamment de leur statut de résidence en Suisse. Merci au CCSI de continuer d’exister!” Lorenza Bettoli Musy

“Je soutiens le CCSI parce que son activité est de celle qui, dans quelques décennies, sera louée comme l’est aujourd’hui celle des justes qui ont secourus et protégés les victimes du nazisme.” Jean-Bernard Waeber

Au gré des actions qu’il a menées depuis des décennies dans le domaine de la migration et de l’intégration à Genève, le Centre de Contact Suisses-Immigrés a souvent suscité des témoignages de sympathie de la part de personnes ou d’institutions. À l’occasion de son 40e anniversaire en 2014, le CCSI a souhaité visibiliser l’appui dont il bénéficie, notamment en créant le Cercle des ami·e·s du CCSI. Les personnalités romandes qui le composent, issues d’horizons différents, ont toutes à leur manière défendu des valeurs qui nous sont chères au long de leur parcours de vie. En rejoignant le Cercle des ami·e·s du CCSI, elles ont accepté d’officialiser leur soutien au Centre de Contact Suisses-Immigrés et à ses activités, et de mettre ainsi leur renommée au service de la cause des personnes migrantes que nous défendons au quotidien. Le CCSI leur en est très reconnaissant et les remercie pour leur engagement. En 2019, le Cercle des ami·e·s du CCSI est composé de :

  • Mme Lorenza BETTOLI MUSY, sage-femme et conseillère en santé sexuelle ;
  • M. Alain BOLLE, directeur du CSP;
  • M. Patrick CHAPPATTE, dessinateur de presse;
  • Mme Ruth DREIFUSS, ancienne présidente de la Confédération ;
  • Mme Denise EFIONAY-MÄDER, directrice adjointe du Forum suisse pour l’étude des migrations et de la population du l’Université de Neuchâtel;
  • M. Dominique FROIDEVAUX, directeur de CARITAS ;
  • M. André LANGANEY, généticien, professeur honoraire à l’Université de Genève ;
  • Me Jean-Bernard WAEBER, avocat.